Association Martiniquaise des Amis des Volcans Verts de la Caraïbe

Une diversité d’édifices volcaniques aux dynamismes éruptifs variés (A. allard st albin 25/08/2018)


Il est classique de classer les volcans en deux grandes catégories : les volcans rouges effusifs et les volcans gris explosifs. En réalité, il existe une grande diversité de styles éruptifs et le dynamisme éruptif d’une éruption  volcanique dépend d’un certain nombre de paramètres, au nombre desquels on peut citer :

  • La composition chimique de la lave : plus une lave est riche en silice plus elle est visqueuse et plus elle est pauvre en silice plus elle est fluide.
  • la température de la lave : plus une lave est chaude plus elle est fluide et plus elle est froide plus elle est visqueuse.
  • la teneur en gaz de cette lave (vapeur d’eau, CO2 et autres) : plus une lave est riche en gaz sous pression, plus elle est explosive.
  • la plus ou moins grande étanchéité des conduits volcaniques : un conduit volcaniques fissuré permet une libération progressive des gaz et diminue l’explosivité d’une lave riche en gaz, par contre,  un conduit volcanique étanche conduit intégralement le mélange explosif au niveau du cratère.

Au niveau de la Presqu’île du Sud-ouest, on assiste à une grande variabilité de ces différents paramètres. S'associant en différentes combinaisons, ils se traduisent en une très grande diversité de styles éruptifs.


Un large panel d’édifices volcaniques :


Au sein de l’archipel des Petites Antilles, les mornes du Sud-ouest hébergent la plus forte densité de  petits massifs volcaniques  autonomes à styles éruptifs différents. Ils contiennent la plus forte concentration de curiosités géologiques de la Martinique (35% des sites répertoriés sur moins de 10% du territoire).


1) Le volcan fissural du Morne Pavillon

2) Le complexe volcanique de Trois-Îlets

Une longue phase de repos volcanique

3) Le volcan plinien de Gallochat

4) Le volcan péléen du Morne Bigot

5) Le volcan explosif des Roches Genty

6) Le volcan égueulé du Morne Champagne

7) Le volcan effusif du Morne La Plaine

8) Le volcan plinien du Morne Clochette

9) Le dôme dénudé du Rocher du Diamant

10) Le volcan décapité du Morne Jacqueline

11) Le volcan strombolien de l'Îlet à Ramiers

12) Le strato-volcan du Morne Larcher


Des sites géologiques remarquables :


L’inventaire du patrimoine géologique de la Martinique a conduit à réunir dans une base de données dédiée, les principaux sites remarquables pour la géologie du territoire, qui méritent d’être protégés, valorisés et reconnus comme partie intégrante du patrimoine géologique de la Martinique.

Sur 43 sites répertoriés en Martinique, 12 sites sont localisés au niveau de la Presqu’île du Sud-ouest soit 28% des sites sur moins de 10% du territoire.



Du magma aux roches volcaniques  :


Contrairement aux idées reçues, il n’existe pas d’enveloppe magmatique en fusion en profondeur au niveau du manteau de la Terre, mais seulement des zones très localisées de fusion partielle. La Martinique se trouve à l’aplomb de l’une de ces zones.

Pourquoi le manteau fond-t-il sous nos pieds ?

Pourquoi le produit de cette fusion partielle débouche-t-il sur une telle diversité de styles éruptifs et une telle diversité de roches volcaniques ?